Episode 1 : Biens mal acquis ne profitent plus

Episode à retrouver sur : Anchor ; Spotify ; Apple podcast ; Youtube

Sara Brimbeuf est l’invitée de ce premier épisode. Elle a 30 ans, elle est avocate et responsable de plaidoyer flux financiers illicites et grande corruption au sein de l’ONG Transparency International France. Sara nous fait découvrir son parcours et ce qui l’a amenée à travailler sur les questions de corruption. Elle nous explique ensuite ce qui se cache derrière le mot « plaidoyer » et ce que cela signifie en pratique. Puis, elle présente ce que sont les « bien mal acquis » : vous savez ces biens achetés en France par les élites et dirigeants étrangers (châteaux, villas, immeubles chics, voitures de luxe, etc.) avec de l’argent public détourné et l’argent de la corruption. Sara montre à quel point on a avancé en 14 ans. Il y a de belles victoires dont on peut se réjouir. Sara explique pourquoi la France doit lancer des poursuites dans ces affaires et également comment les ONG jouent un rôle crucial. Sara souligne aussi l’importance de restituer l’argent confisqué aux populations victimes. Elle présente le projet de loi en cours de discussion au parlement. Pour elle, la restitution doit être transparente, garantir la participation de la société civile du pays qui reçoit les fonds et être accompagnée d’audits indépendants. Nous avons également abordé les menaces de poursuites en diffamation, connues sous le nom de poursuites baillons, dont les ONGs sont l’objet. Et pour finir, elle nous montre que nous pouvons tous contribuer à ce combat.

Episode à retrouver sur : Anchor ; Spotify ; Apple podcast ; Youtube et plein d’autres!

Retrouvez Sara Brimbeuf sur Twitter : @SaraBrmbf

Pour aller plus loin :

  • Le rapport de l’ONG The Sentry sur l’utilisation des fonds détournés par des élites en Afrique pour l’achat de biens immobiliers dans d’autres pays du continent

Les dernières actualités sur les affaires des Biens mal acquis (septembre 2021) :

  • Condamnation définitive de Teodorin Obiang , vice-président de la Guinée équatoriale. La Cour de cassation rejette son pourvoi. Il est donc condamné à trois ans de prison avec sursis, 30 millions d'euros d'amende et la confiscation de tous ses biens saisis.

Œuvre recommandée par l’invitée :

L'Argent fou de la Françafrique, L'Affaire des biens mal-acquis (

Crédits :

Sophie au pays des possibles est un podcast créé, réalisé et produit par Sophie Lemaître. Cet entretien a été enregistré en ligne en avril 2021. Illustration du podcast et musique par Fabien Doulut.


Inscrivez-vous!

Pour ne manquer aucun épisode

Me contacter?

Si vous souhaitez me contacter ou me suggérer des invités, écrivez-moi à l’adresse suivante

contact@sophieaupaysdespossibles.com

Created with
Mailchimp Freddie Badge
Twitter icon
Email icon
LinkedIn icon
YouTube icon

© Tous droits réservés 2021